Le Costa Rica en vidéos

Et voilà, le Costa Rica, c’est déjà terminé !

Pour partager encore plus mon aventure et faire durer le plaisir et les souvenirs, j’ai concocté deux petites vidéos.
Je précise que je suis novice avec la GoPro et que le résultat reste très amateur ! L’essentiel est que je me suis bien amusé à filmer et que j’ai encore des étoiles dans les yeux en y pensant !

 

Il s’agit de vidéos tournées dans la Péninsule d’Osa exclusivement ! Je dois retourner là bas pour découvrir le reste du pays, et le partager ensuite !

 

Le Corcovado et ses animaux

Déjà six semaines qui se terminent. J’ai beaucoup de mal à réaliser ! En attendant et pour finir en beauté, je pars pour deux jours et une nuit dans le parc national du Corcovado.

DSCN0892

L’itinéraire représente 40 km environ sur deux jours: on part de Carate jusqu’à la Station La sirena pour passer la nuit, et le lendemain sera le chemin inverse.

Il fait beau et chaud, surtout très humide. J’appréhende un peu car je ne suis pas sportive mais je sais que ça vaudra forcément l’effort ! L’entrée au parc ne peut se faire qu’avec un guide. Le notre nous enseigne beaucoup sur les plantes, sur le mode de vie des animaux et sur l’histoire du parc. On marche beaucoup, je souffre un peu, mais ce que je découvre me fait tout oublier de mes pieds endoloris (il faut dire que je n’étais pas bien chaussée, tout est de ma faute, autrement le parc est accessible à tous !)

S’offre à moi un spectacle unique et inoubliable : entre plages paradisiaques, forêt primaire et secondaire, on observe les 4 espèces de singes de la région, des coatis, des fourmiliers et surtout : une maman tapir et son petit ! Ils sont sortis de la forêt à 5h du matin le deuxième jours, et sont passés si prêt de nous que nous pouvions les toucher ! Un moment que je n’oublierais jamais !
Il faut nous dépêcher à marcher, avant que la marée ne nous rattrape ! La mer et la fatigue auront raison de moi, et me voilà trempée par les grandes vagues qui commencent à dévorer la plage !

DSCN0908

Les photos diront bien plus que mes mots ! Avec mes courbatures et mes nombreuses ampoules aux pieds, je finis par me coucher les souvenirs dans la tête et les futurs projets devant moi !

  DSCN0893 DSCN0899 DSCN0903 DSCN0904

DSCN0912 DSCN0913 DSCN0914 DSCN0924 DSCN0933 DSCN0937 DSCN0944 DSCN0945 DSCN0965 DSCN0966 DSCN0976 DSCN1003 DSCN1018 DSCN1024 DSCN1031

DSCN1035 DSCN1039

épisode 3 : la vie à Puerto Jiménez

Mon point d’ancrage pendant ces six semaines au Costa Rica est Puerto Jiménez, dernier village confortable avant d’entrer dans le parc national du Corcovado. Je suis hébergée chez l’habitant, dans une famille adorable qui va nous emmener visiter le reste de la Péninsule d’Osa. Puerto Jiménez est un village plutôt petit mais plein de vie et Ifi, ma maître de stage, me raconte que « comme tout bon pueblo d’Amérique Latine, tout se passe autour du stade de foot » !

Comme il n’y a qu’une route principale goudronnée, on opte plutôt pour des vélos, comme la majorité des gens d’ici. C’est beaucoup plus simple pour se déplacer, comme une courte distance peut demander beaucoup de patience pour la réaliser ! On a mis 1h45 pour faire les 42km en colectivo qui séparaient PJ à Carate!

Ce qui nous marque le plus ici, c’est la gentillesse des gens ( triste à dire !). tout le monde se salue et prend des nouvelles en se croisant, tout le monde est serviable malgré notre apparence de « gringas ». L’ambiance est encore meilleure avec la coupe du Monde et l’incroyable jeu des costariciens. les gens sont soudés derrière leur équipe…bref, on en profite encore plus!

On a aussi essayé de partir en kayak (avec un guide, évidemment) pour voir les dauphins et la bioluminescence (oui oui, la bioluminescence !) du Golfo Dulce, mais une tempête s’est déclenchée quand nous étions dans les mangroves. Le retour a été très difficile mais après coup, très drôle !  La famille nous a également emmenées à la frontière du Panama. On a aussi passé une journée dans une résidence désertée du propriétaire et des touristes dans laquelle travaille un ami de la famille qui nous héberge : un paradis sur Terre! La piscine donne sur la mer turquoise, les singes passent nous voir, les aras rouges et les toucans nous survolent ! Avec tout ça, on hésite à rentrer en France !

 

DSCN0325 DSCN9895 DSCN9657

Image

Image

Episode 2: La Laguna Silvestre

Me voilà partie en direction de la Laguna Silvestre pour 3 jours. 

Laguna Silvestre est un projet familial de tourisme rural communautaire costaricien de plus de 30 ans. La ferme se situe au sud-ouest de la Péninsule d’Osa, dans la Réserve Forestière du Golfo Dulce. Pour s’y rendre depuis Puerto Jiménez, nous prenons un « colectivo » à savoir un camion aménagé en bus, en direction de Carate. Ensuite, nous partons à dos de cheval pour une heure dans la forêt primaire, accompagnés par les singes, les aras rouges et autres animaux incroyables. Les voitures n’ont pas accès à la ferme, nous sommes coupés du monde urbain, entourés par la nature et ses trésors.

La ferme est un petit havre de paix, on s’y repose dans les hamacs, on mange des plats typiques cuits au feu de bois, et on vit au rythme du soleil. 
Dès notre arrivée, on participe à des activités de découverte de la ferme, des pratiques locales et des traditions. A nous la traite des vaches, la préparation du fromage, la cueillette des fruits et la préparation du chocolat ! 
La propriété fait 260 hectares, dont 200 de forêt primaire ! Il n’est pas étonnant d’être réveillé par le cri du singe hurleur et du toucan, ou de trouver devant son oreiller un scorpion (qui dans mon cas en mangeait un autre !) 

Les propriétaires, Teresa et Evaristo (qui nous accueillent chez eux à Puerto Jiménez) sont très chaleureux et ont toujours une anecdote à partager! 

Petit bonus : ils accueillent des volontaires qui souhaitent venir travailler à la ferme et découvrir la culture costaricienne et ainsi promouvoir le tourisme rural et écologique !ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage

 

épisode 1 : arrivée au Costa Rica

Image

 

Après un long périple aérien (Paris-Atlanta Atlanta-San José San José-Puerto Jiménez) me voilà enfin arrivée à destination ! 

Le vol jusqu’à Puerto Jiménez était grandiose, la vue était incroyable même si on ne faisait pas les fières dans ce tout petit avion ! 

Une fois arrivée, je suis tout de suite frappée par la chaleur et l’humidité d’ici; je n’avais jamais connu ça! On m’informe des 88% d’humidité dans l’air et des nombreux orages qu’il y a tous les soirs. Ifi, directrice du tour opérateur dans lequel je vais faire mon stage vient nous chercher et nous fait une visite guidée du village. On est dépaysées et heureuses d’être dans un endroit si chaleureux ! 

Le village est assez simple, une rue principale goudronnée et des commerces. La plage est incroyable. Les gens de Puerto Jiménez sont incroyablement accueillants, les six semaines vont être excellentes, je le sens ! 

 

ImageImageImage Lire la suite